5 trucs avancés pour bien utiliser Google Analytics

Par Christian Roy

Le Conseil de la culture et sa Communauté de pratique numérique présentaient, les 15 et 23 novembre derniers, des formations sur Google Analytics, un outil de mesure d’audience sur les sites web. La formation était donnée par Jean-Philippe Boily, fondateur de Metrics Watch et spécialiste Google Analytics. Nous y avons assisté avec intérêt et nous vous partageons nos principaux apprentissages. Ce second texte regroupe quelques trucs, astuces et conseils que nous retenons de la formation. Notez qu’ils s’adressent à des utilisateurs intermédiaires ou avancés. Un premier texte plus général présentant ce que nous avons retenu des conseils de notre formateur est disponible ici.

Configurer 3 vues sur chaque propriété

Dans Google Analytics, une vue est une façon de compiler les données. On peut créer une vue qui exclut les visites venant des bureaux de notre organisation, par exemple, pour avoir des chiffres plus représentatifs des visites du public (et pas de nos employés!).

Jean-Philippe Boily suggère de configurer 3 vues sur chaque propriété:

  • une vue “maîtresse”, que l’on utilise au quotidien, et qui contient des configurations ou des filtres selon nos besoins
  • une vue “test”, que l’on utilise pour tester de nouvelles configurations ou de nouveaux filtres avant de les utiliser dans la vue “maîtresse”.
  • une vue “données brutes”, qu’on conserve sans aucun filtre ou configuration spéciale.

Il faut se rappeler que dans Google Analytics, les données sont compilées dans les vue au fur et à mesure qu’elles s’accumulent. Il n’est pas possible de faire des opérations rétroactives. D’où l’importance de tester les nouvelles configurations avant de les appliquer dans sa vue principale.

Détecter les problèmes à partir des anomalies de données

Même s’il n’existe aucun barème précis sur ce qui est «normal» ou pas pour les valeurs des métriques (voir «Ça dépend™» dans notre texte précédent), certaines valeurs dans les extrêmes, ou présentant de grands écarts, peuvent être des indices de problèmes.

Notre formateur cite l’exemple d’un taux de rebond nul ou très faible: c’est une situation hautement improbable qui pointe vers d’éventuels problèmes de configuration de Google Analytics. Autre exemple: un taux de conversion beaucoup plus faible sur les appareils mobiles que sur les ordinateurs de bureau pourrait être un indice que la version mobile du site requière votre attention.

Utiliser les tableaux de bord et les rapports personnalisés

Les tableaux de bord et rapports personnalisés permettent de réduire le bruit pour mieux capter le signal. En créant des rapports qui nous parlent et se concentrent sur ce qu’on veut vraiment mesurer, on réduit le temps requis à l’analyse – en libérant donc pour faire des actions marketing.

Associer son compte Google Analytics à son compte Google Search Console

Ces deux outils de Google sont complémentaires et peuvent fonctionner «main dans la main» si on choisit d’activer l’intégration. Cette intégration permet, par exemple, de voir dans Analytics les détails sur les mots cherchés sur le moteur de recherche Google par les visiteurs qui arrivent de façon «organique» sur votre site.

Utiliser les paramètres UTM

Dans la plupart des rapports de Google Analytics, la provenance des visiteurs est une donnée d’intérêt. Pour avoir des données de provenance précises, mais surtout segmentées selon nos besoins, il est préférable d’ajouter des paramètres UTM aux liens utilisés sur les différents outils promotionnels.

Notre formateur recommande fortement d’utiliser un outil dédié à la préparation de ces liens, comme le Campaign URL Builder. Il suggère également de ne pas se laisser intimider par l’apparente complexité des nombreux paramètres disponibles (source, support, campagne, texte et termes). Assez souvent, les paramètres source et campagne (et parfois support) suffisent.

Vous souhaitez commencer à utiliser Google Analytics dans vos pratiques? Ou vous l’utilisez déjà, mais cherchez à mieux mesurer ou interpréter certaines données? Vous avez besoin d’un coup de main pour bien y configurer vos objectifs de conversion? Vous avez besoin d’accompagnement pour appliquer un des conseils présentés dans ce texte? Prenez rendez-vous à la Clinique de la Communauté de pratique, nos conseillers pourront vous aider.

 

le babillard de la communauté

article
5 guides pour améliorer sa découvrabilité!

Nous vous suggérons 5 guides à consulter à propos de la découvrabilité et des bonnes pratiques connues à ce jour (il s’agit d’une liste de références non exhaustive!).

lire
article
Quelques références liées aux 5 concepts pour comprendre et développer des projets numériques!

Le numérique fait partie de nos vies. À défaut de tout connaître (et parce que ce n’est pas nécessaire de tout savoir), nous vous résumons à l’aide de mots clés, cinq concepts pour avancer avec confiance dans la voie numérique!

lire
article
Exploiter les données issues d’une plateforme de billetterie avec Airtable

Comme nous l’avons expliqué dans le premier texte de cette série, les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses. Le deuxième texte de la série nous a permis de voir comment le Carrefour international de théâtre exploite ces données à travers des tableaux de bord […]

lire
article
Exploiter les données issues d’une plateforme de billetterie avec Google Data Studio

Comme nous l’avons expliqué dans le premier texte de cette série, les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses.  L’équipe du Carrefour international de théâtre le sait et a déployé, de façon itérative, différents outils pour exploiter ces données. Nous vous présentons ici le résultat […]

lire
article
Exploiter les données issues des plateformes de billetterie : cas vécus

Les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses. Elles contiennent évidemment de l’information utile d’un point de vue comptable. Mais se limiter à cette utilisation serait dommage. En effet, la billetterie peut être un levier pour la transformation numérique de l’organisation. Les données d’usage (ventes, […]

lire
article
Plan d’action 2019-2022 pour la diffusion des arts de la scène : nos faits saillants!

Cet article présente les faits saillants que nous avons notés au fil de la lecture du «Rapport du comité de réflexion sur la diffusion des arts de la scène au Québec» et du plan d’action publiés par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

lire
article
Un modèle d’énoncé de besoins pour le développement d’un site web pour la Communauté de pratique numérique

Ce document sert à la fois de guide et de listes de choses à ne pas oublier pour documenter les besoins d’une organisation qui veut développer (ou améliorer) un site web. Le document d’une douzaine de pages présente plus de vingt thèmes importants à documenter.

lire
article
Connaissez-vous les cartes enrichies du moteur de recherche Google?

Les cartes enrichies sont de plus en plus présentes dans les résultats sur le moteur de recherche Google. Il s’agit de résultats concis présentés sous forme de «cartes», avant les autres résultats de la recherche, incluant les publicités payées.

lire
article
Le Phoque OFF: aussi une occasion d’apprendre pour le milieu du spectacle!

Une belle occasion d’apprendre et d’échanger sur les enjeux actuels du milieu de la diffusion artistique.

lire
Lien externe
Projets de données: quel impact sur la transition numérique en culture ?

Article de Josée Plamondon

lire

les activités de la communauté

s'inscrire à l'infolettre de la communauté

des questions sur le projet?

418 523-1333, poste 224

communaute@culture-quebec.qc.ca


Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien.
L’an dernier, le Conseil a investi 153 millions de dollars pour mettre de l’art dans la vie des Canadiennes et des Canadiens de tout le pays.