Exploiter les données issues des plateformes de billetterie : cas vécus

Par Christian Roy

Les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses. Elles contiennent évidemment de l’information utile d’un point de vue comptable. Mais se limiter à cette utilisation serait dommage. En effet, la billetterie peut être un levier pour la transformation numérique de l’organisation. Les données d’usage (ventes, visites…) sont en effet des sources d’information qui peuvent servir à plusieurs fins, en particulier mieux connaître les clients, et communiquer avec eux de façon plus efficace.

L’enjeu est évidemment de bien les exploiter. Cette exploitation efficace des données d’usage repose forcément sur l’utilisation d’outils technologiques adéquats. Dans un monde idéal, la plateforme de billetterie utilisée offrirait tous les outils d’analyse ou d’automatisation pour le faire. Or, ce n’est pas le cas pour toutes les plateformes… Les outils sont parfois trop limités, ou carrément absents.

Alors, on fait quoi?

La première option, c’est de changer de plateforme de billetterie. Il s’agit d’un projet assez complexe (et pas toujours tentant quand tout se passe bien par ailleurs), et qui ne garantit pas d’avoir accès à tout ce qu’on voudrait accomplir.

L’autre option, c’est de se contenter de produire des rapports comptables avec les données d’usage. Mais ce serait un gaspillage d’opportunité très dommage.

Des membres de la Communauté de pratique numérique du Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches (CPN) ont choisi, au cours des derniers mois, de trouver des compromis entre les deux options extrêmes. Accompagnés par l’équipe de la CPN, ils ont tenté de développer des solutions pragmatiques, réalistes, et adaptées à leur réalité et leur contexte.

Trois projets inspirants

L’équipe du Théâtre du Trident a choisi de synchroniser les données issues de sa plateforme de billetterie dans une base de données personnalisée développée avec Airtable (une application qui a d’ailleurs fait l’objet d’une conférence en ligne de la CPN). La base de données personnalisée permet de consulter des fiches de clients, présente l’historique des achats et des abonnements. Elle permet également de générer des listes de clients à partir de critères variés.

Du côté du Carrefour international de théâtre, les données d’usage étaient exploitées depuis un certain temps avec une solution développée en interne et s’appuyant sur l’outil RapidMiner. Cette solution présentait différents problèmes (complexité, accès limité aux postes disposant d’une licence, difficulté de faire des rendus visuels intéressants, impossibilité d’intégrer des données d’autres sources, comme l’achalandage du site web). Avec l’aide de l’équipe de la CPN, le Carrefour a migré, de façon itérative, son analyse de données vers l’outil Google Data Studio, qui comble plusieurs lacunes identifiées. Résultat : des tableaux de bord très visuels, qui permettent d’analyser les données de façon globale ou en raffinant en fonction de plusieurs critères.

Enfin, deux autres diffuseurs membres de la CPN ont lancé, conjointement, le projet de développer une troisième approche pour s’attaquer à l’enjeu d’une meilleure exploitation des données d’usage. Le financement pour ce projet plus « costaud » n’étant pas encore confirmé, nous ne donnerons pas de détails supplémentaires (mais le ferons dès que possible, promis!).

Comment en savoir plus?

Au cours des prochaines semaines, nous publierons des textes qui décrivent de façon beaucoup plus détaillée les démarches du Théâtre du Trident et du Carrefour international de théâtre. Assurez-vous d’être abonnés à l’infolettre de la CPN ou membres du groupe Facebook pour être informés de leur publication.

De plus, n’hésitez pas à prendre rendez-vous à la Clinique de la CPN si vous souhaitez discuter du sujet avec nous!

 

le babillard de la communauté

article et capsule vidéo
Chronique numérique 2 : Comprendre la gestion intégrée des données… en 5 questions?

Vous vous demandez ce qu’est la gestion intégrée des données et pour quelles raisons vous devriez vous y intéresser? Il s’agit d’un vaste sujet qu’on tentera bien humblement de vous expliquer dans cette chronique numérique du Conseil de la culture à partir de cinq questions brèves.

lire
article
Chronique numérique 1 : Ai-je encore besoin d’avoir un site web en 2021?

Pour les organismes culturels et les artistes, le fait d’avoir un site internet est une façon d’exister dans l’univers du web. Ce n’est pas la seule façon, direz-vous. Bien sûr que non! La liste de plateformes nous permettant d’avoir un profil, de publier de l’information, de diffuser des vidéos et des balados, de partager des photos et plus encore est quasi infinie! C’est fort utile pour la promotion et pour la visibilité. Mais est-ce suffisant?

lire
article
Les Chroniques numériques du Conseil de la culture!

Les Chroniques numériques, c’est le moyen de communication que le Conseil de la culture a retenu pour rassembler les connaissances numériques et pour favoriser l’appropriation de ses membres.

lire
article
5 guides pour améliorer sa découvrabilité!

Nous vous suggérons 5 guides à consulter à propos de la découvrabilité et des bonnes pratiques connues à ce jour (il s’agit d’une liste de références non exhaustive!).

lire
article
Quelques références liées aux 5 concepts pour comprendre et développer des projets numériques!

Le numérique fait partie de nos vies. À défaut de tout connaître (et parce que ce n’est pas nécessaire de tout savoir), nous vous résumons à l’aide de mots clés, cinq concepts pour avancer avec confiance dans la voie numérique!

lire
article
Exploiter les données issues d’une plateforme de billetterie avec Airtable

Comme nous l’avons expliqué dans le premier texte de cette série, les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses. Le deuxième texte de la série nous a permis de voir comment le Carrefour international de théâtre exploite ces données à travers des tableaux de bord […]

lire
article
Exploiter les données issues d’une plateforme de billetterie avec Google Data Studio

Comme nous l’avons expliqué dans le premier texte de cette série, les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses.  L’équipe du Carrefour international de théâtre le sait et a déployé, de façon itérative, différents outils pour exploiter ces données. Nous vous présentons ici le résultat […]

lire
article
Exploiter les données issues des plateformes de billetterie : cas vécus

Les données historiques de ventes (ou de visites, pour les événements gratuits) d’un diffuseur de spectacles sont précieuses. Elles contiennent évidemment de l’information utile d’un point de vue comptable. Mais se limiter à cette utilisation serait dommage. En effet, la billetterie peut être un levier pour la transformation numérique de l’organisation. Les données d’usage (ventes, […]

lire
article
Plan d’action 2019-2022 pour la diffusion des arts de la scène : nos faits saillants!

Cet article présente les faits saillants que nous avons notés au fil de la lecture du «Rapport du comité de réflexion sur la diffusion des arts de la scène au Québec» et du plan d’action publiés par le Conseil des arts et des lettres du Québec.

lire
article
Un modèle d’énoncé de besoins pour le développement d’un site web pour la Communauté de pratique numérique

Ce document sert à la fois de guide et de listes de choses à ne pas oublier pour documenter les besoins d’une organisation qui veut développer (ou améliorer) un site web. Le document d’une douzaine de pages présente plus de vingt thèmes importants à documenter.

lire

les activités de la communauté


Nous remercions le Conseil des arts du Canada de son soutien.
2021 © Communauté de pratique numérique